Penser l’innovation par Anthony Mathé et Alexis Thobellem

Pourquoi penser l’innovation ?

L’innovation est sur toutes les lèvres et la notion se galvaude peu à peu depuis quelques années, alors même qu’elle gagne en complexité. Pour Curiouser, penser l’innovation c’est se reposer la question du sens de ce mot et de ses usages, notamment numériques, dans notre société. Quelles réalités recouvre le terme d’innovation ? A quels imaginaires linguistiques la notion renvoie-t-elle ? Comment parler d’innovation et surtout d’innovation sur le digital ?

 

Choix des intervenants pour penser l’innovation

Qui de mieux placé qu’un sémiologue pour analyser et penser l’innovation ? Curiouser a invité Anthony Mathé, Docteur en Sémiotique et Communication, afin qu’il apporte son éclairage de sémiologue sur l’innovation et le digital.“Ce n’est pas en tant qu’expert de l’innovation ou du digital que je parle, mais en tant que spécialiste du sens et des langages“. Avec lui, Alexis Thobellem, Responsable Digital et Objets Connectés chez Danone, est venu partager son approche concrète sur l’innovation et le digital dans le monde de l’entreprise.

anthony mathé et alexis thobellem

 

Leur approche de l’innovation et du digital

Cet échange a permis au chercheur de mettre en exergue la valeur communicationnelle et sociale du terme, faisant naître une typologie sémiotique des formes d’innovation. Sur ces points, Alexis Thobellem a rebondi sur la création d’objets connectés, prenant l’exemple d’un service né de la création publicitaire, qui a engendré une véritable innovation produit. Dès lors, qui est à l’origine de l’innovation, l’agence, le hasard ou l’entreprise ? Ces mécanismes d’appropriation sociale, analysés au regard d’une grille d’analyse sémiotique du chercheur, ont mis en exergue la capacité organisationnelle de l’entreprises en faveur l’innovation.

Les nombreuses définitions de l’innovation données par le chercheur sont pourtant loin d’épuiser les significations du mot innovation, proposées par l’ensemble des chercheurs en sciences sociales et humaines. Celles-ci s’enrichissent d’associations et de représentations nouvelles apportées par les individus qui la caractérisent. Un sujet que nous continuerons d’explorer chez Curiouser.

 

Bibliographie pour penser l’innovation

COSTANTINI M., « Sémiotique de l’innovation : la transgression diachronique »

FONTANILLE J., « Ce qu’innover veut dire », Sciences Humaines, Auxerre, 88, 1998, p. 36-39

FRAENKEL, B., et LEGRIS-DESPORTES, Christiane. – Entreprise et sémiologie.- Paris : Dunod, 1999

GALATANU O., 1999 b, « Argumentation et analyse du discours», inY.Gambier et E. Suomela-Sa

GALATANU O., 1999 b, « Argumentation et analyse du discours», inY.Gambier et E. Suomela-Sa

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *